La Maison Figaret

Il faut dix-sept pièces de tissu pour réaliser une chemise (sans compter les poches). C’est peut-être moins qu’un réacteur de fusée, mais ce n’est tout de même pas rien. Assembler dix-sept pièces de tissu qui doivent accompagner un corps qui vit. Créer une chemise qui ne bouge pas alors que vous ne tenez pas en place, c’est même un sacré défi. Certains consacrent leur vie à élaborer des whiskys, d’autres dessinent des chaises... Nous, nous nous consacrons aux chemises et cela suffit à remplir largement notre soif d’excellence, depuis cinquante ans.

Biarritz, 1968

1968… Pendant que certains montaient des barricades ou demandaient l’impossible, Alain Figaret lançait sa marque de chemises. A Biarritz, sur la plage et sans les pavés, justement. C’était sa façon à lui d’affirmer sa différence.

Très vite, c’est le succès. D’abord à Paris, où la maison s’installe rue de la Paix. Et puis c’est la France et l’étranger : Tokyo, Hong Kong, Singapour, Dubaï, et même Jakarta. En 1976, une collection Femme vient compléter le vestiaire masculin qui s’était déjà étoffé.

C’est l’histoire d’une maison familiale. Rapidement, madame Figaret rejoint Alain, puis leur deux fils assurent la relève. Quoi qu’il en soit, l’esprit de notre 68 à nous, nous inspire toujours. Un esprit de qualité, un héritage raffiné. Depuis plus de cinquante ans, et 28 boutiques plus tard, nous nous battons toujours pour défendre les mêmes valeurs.

Tout le monde ne peut pas forcément en dire autant.